L'Entrepr'ENturier : L'Entrepreneur Aventurier

L’AGILITÉ

Entrepreneur : Celui qui entreprend, qui organise, celui qui découvre, crée ou exploite les opportunités
Aventure : Entreprise comportant des difficultés, une grande part d'inconnu, parfois des aspects extraordinaires, à laquelle participent une ou plusieurs personnes] – Larousse

Et si avoir « l’esprit aventurier » était un atout pour entreprendre, organiser, créer de la valeur ?


Illustres explorateurs, aventuriers des temps modernes, l’histoire de ces hommes et femmes qui osent laisse rarement indifférent. Ils se sont confrontés à l’inconnu, ont bravé les tempêtes, se sont adaptés à toutes les situations, ont appris de leurs erreurs pour atteindre leur but. Ils nous  font rêver, nous inspire !


Entreprendre, manager un projet, se lancer dans le parcours du créateur… pourquoi ne pas considérer tout cela comme une grande aventure où l’entrepreneur/manager tiendrait le premier rôle ? Le monde de l’entreprise, le projet, serait alors à l’entrepreneur/manager ce que l’océan, la montagne ou les déserts sont aux grands aventuriers.

De là à considérer les entrepreneurs/managers comme les nouveaux aventuriers du monde de l’entreprise ou encore d’écosystèmes entrepreneuriaux en renouvellement permanent il n’y a qu’un pas.

Il ne s’agit plus de rêver mais d’oser



Mais quels enseignements peuvent tirer les entrepreneurs/ managers de ces « conquérants de l’impossible» qui partent à l’aventure ? Quels sont leurs points communs ?


La situation inédite que nous connaissons aura/continue sans doute à donner du fil à retordre à chacun. Remise en question de ce qui était considéré comme acquis, progression dans l’inconnu et l’incertitude sont autant d’inconforts et d’éléments déstabilisants.


Je ne peux m’empêcher de faire le parallèle avec l’aventurier, explorateur, alpiniste, bloqué dans sa tente pris par la tempête, obligé de stopper sa progression. Dans l’impossibilité de progresser davantage, l’objectif, le but, de son entreprise deviennent fragilisés, la fiche de route préparée depuis de long mois devient obsolète.


La bonne gestion de cette phase devient alors la clé du succès. Il s’agit d’accepter ce qui n’est pas contrôlable, de ne pas lutter contre, et concentrer son énergie sur les éléments qui permettront de reprendre son chemin vers son objectif dans les meilleures conditions.


Évaluer les risques, s’engager, fixer des objectifs et mettre en place une stratégie pour les atteindre, hiérarchiser ses priorités malgré la pression et le stress, être audacieux, entretenir une attitude positive et constructive… Bref, l'une des clés, ce point commun entre l'entrepreneur est l'aventurier est cette capacité à s’#adapter à tout moment.


L’entreprise, le manager comme l’aventurier doivent constamment se remettre en cause et s’adapter à l’environnement et à son évolution.


S’adapter aux nouveautés, avancer malgré les turbulences, trouver des solutions aux problèmes qui surviennent sans prévenir.


Cela passe par la capacité à se réinventer dans un environnement incertain en recomposition permanente, pour saisir les opportunités qui se présentent. L’agilité et adaptation sont de mise.


A suivre…


#Vision #Audace #Agilité #Adaptation #Engagement #Respect


26 vues0 commentaire